SAP & UGTA & SNAPAP & SYNDICAT LIBRES DES PARAMEDICAUX

SAP & UGTA & SNAPAP & SYNDICAT LIBRES DES PARAMEDICAUX


    hygiene des mains

    Partagez

    aspirine

    Nombre de messages : 18
    Date d'inscription : 26/03/2013

    hygiene des mains

    Message  aspirine le Sam 11 Mai - 3:10

    Campagne mondiale pour l'hygiène des mains en milieu hospitalier
    Des patients face aux mains sales

    le 05.05.13 | 10h00 2 réactions


    zoom
    Imprimer Envoyer à un ami Flux RSS Partager
    Les personnels de santé dans le monde oublient le lavage des mains en moyenne dans 60% des situations où cela est requis, au contact des patients.


    L’Organisation mondiale de la santé lance une campagne mondiale pour le lavage des mains. Chaque année, le traitement et les soins dispensés à des centaines de millions de patients dans le monde sont compliqués par des infections contractées au cours de soins de santé, a indiqué l’OMS.
    Certains patients se trouvent alors dans un état plus grave qu’ils ne l’auraient été en situation normale. Certains doivent subir une hospitalisation prolongée, d’autres souffrent d’incapacité de longue durée et même, certains décèdent. Indépendamment du coût humain, les systèmes de soins de santé supportent une charge financière plus lourde. Les infections liées aux soins de santé
    — appelées aussi infections nosocomiales — présentent les nombreuses caractéristiques d’un problème majeur de sécurité pour le patient. Leurs causes sont multiples, liées à la fois aux systèmes et aux procédures de soins et aux pratiques comportementales. Pour relever ce défi mondial, le programme OMS pour la sécurité des patients et ses partenaires experts ont élaboré des stratégies à faible coût qui peuvent contribuer à réduire le nombre d'infections résultant d’actes de soins. Les risques d’infection sont particulièrement élevés dans certaines parties du monde.

    De nombreux projets, tant dans les pays développés que dans des pays en développement, ont montré que l’application d’interventions et de stratégies pouvait réduire considérablement la charge de morbidité imputable aux infections résultant d’actes de soins.
    Certaines stratégies de l’OMS bien en place contribuent déjà à réduire quelques-uns de ces risques dans certains domaines, à savoir : les produits sanguins et leur emploi, les pratiques d’injection et les vaccinations, l’eau, les installations sanitaires et la gestion des déchets, les procédures cliniques, en particulier dans les soins d’urgence de premier niveau.

    Le Défi mondial pour la sécurité des patients englobe ces stratégies et encourage des actions et des interventions spécifiques ayant une portée directe sur les infections liées aux soins de santé et sur la sécurité des patients. Ces actions s’accompagnent d’efforts pour mettre en œuvre les recommandations. Pour l’OMS, une hygiène des mains appropriée est l’une des méthodes les plus simples et efficaces pour réduire les infections associées aux soins (IAS). Cependant les personnels de santé dans le monde l’oublient en moyenne dans 60% des situations où elle est requise, au contact des patients. Cette campagne mondiale dont le slogan est:
    «Sauvez des vies : lavez-vous les mains», s’inscrit dans un effort majeur conduit par l’OMS, pour renverser cette tendance inquiétante, et inciter les personnels de santé à améliorer leur hygiène des mains et donc de réduire la propagation des IAS.

    L’objectif d’accroître la prise de conscience partout dans le monde sur l’importance de l’hygiène des mains pour réduire les infections associées aux soins (IAS) s’est concrétisé par l’inscription de plus de 5000 hôpitaux et établissements de santé dans 127 pays. L’OMS souhaite dédier une journée annuelle de portée mondiale, le 5 mai, dans le but d’attirer l’attention sur l’amélioration de l’hygiène des mains. La stratégie de promotion de l’hygiène des mains de l’OMS, qui insiste sur l’amélioration des pratiques, quel que soit le lieu où les soins sont donnés, a attiré l’attention dans le monde entier. Cette stratégie repose sur cinq éléments fondamentaux permettant aux personnes impliquées dans les soins aux patients de pratiquer l’hygiène des mains au moment opportun et à l’endroit même où ceux-ci sont délivrés. Des outils sont disponibles pour soutenir la mise en œuvre de ces éléments ainsi que pour leur évaluation.

    Coût des infections de soins de santé :

    - Plus de 1,4 million de personnes dans le monde souffrent d’infections contractées à l’hôpital.
    - Entre 5 et 10% des patients admis dans des hôpitaux modernes de pays développés contractent une ou plusieurs infections.
    - Le risque de contracter une infection au cours de soins de santé est 2 à 20 fois plus élevé dans les pays en développement que dans les pays développés. Dans certains pays en développement, la proportion de patients souffrant d’une infection résultant de soins de santé peut dépasser 25%. Aux Etats-Unis, un patient hospitalisé sur 136 tombe gravement malade par suite d’une infection nosocomiale, ce qui équivaut à 2 millions de cas et à près de 80 000 décès chaque année. En Angleterre, plus de 100 000 cas d’infections résultant de soins de santé aboutissent à plus de 5000 décès par an, directement imputables aux infections. Au Mexique, on estime que 450 000 cas d’infections liées à des actes de soins causent chaque année 32 décès pour 100 000 habitants. On estime à un milliard de livres sterling le coût annuel des infections contractées au cours de soins en Angleterre. Aux Etats-Unis, ce coût est estimé chaque année entre 4,5 et 5,7 milliards de dollars. Au Mexique, le coût annuel représente près de 1,5 milliard de dollars

      La date/heure actuelle est Jeu 27 Avr - 14:48