SAP & UGTA & SNAPAP & SYNDICAT LIBRES DES PARAMEDICAUX

SAP & UGTA & SNAPAP & SYNDICAT LIBRES DES PARAMEDICAUX


    Mise en œuvre d’une nouvelle stratégie pour réhabiliter le service public dans le secteur de la santé

    Partagez

    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 173
    Date d'inscription : 24/10/2008

    Mise en œuvre d’une nouvelle stratégie pour réhabiliter le service public dans le secteur de la santé

    Message  Admin le Dim 29 Déc - 10:23

    Mise en œuvre d’une nouvelle stratégie
     pour réhabiliter le service public dans le secteur de la santé



    ALGER - Le directeur des structures de santé de proximité au ministère de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, Dr Lakhal Rabia a fait savoir qu’une nouvelle stratégie a été mise au point pour réhabiliter le service public au niveau de ce secteur.


    Le ministère de la santé a mis au point une nouvelle stratégie portant notamment sur la définition des besoins des citoyens en termes de soins et la mobilisation des moyens à même de les satisfaire, a fait savoir Dr Rabia citant en particulier les soins de base qui constituent 98% des besoins des citoyens.
    Les polycliniques, en tant que structures de proximité, jouent un rôle prépondérant en matière de soins de base et le ministère compte, à travers cette nouvelle approche, optimiser leur fonction, a-t-il dit.
    C’est dans cette perspective qu’une loi est en élaboration pour permettre un meilleur accès aux soins au niveau de ces structures et alléger les pressions qui pèsent sur les grands hôpitaux, a encore soutenu le responsable.
    Pour garantir une équité dans l’accès aux soins, un décret exécutif est en phase d’enrichissement par les partenaires sociaux en vue de faire face aux grands défis en matière de prise en charge de l’accroissement des naissances et des personnes âgées (7,5% de la population) et des maladies chroniques, a expliqué Dr Rabia, soulignant la nécessité de lutter contre tous les facteurs influant sur la santé du citoyen.
    Le même responsable citera entre autres les mesures prises par le ministère pour améliorer la santé du citoyen, la réhabilitation du rôle du médecin généraliste en tant qu’"acteur principal" dans les soins de base et dans l’orientation du malade vers les services spécialisés et la consécration de la médecine de famille pour garantir un bon suivi médical.
    Il a ajouté dans le même contexte que le ministère avait appelé tous les responsables à être à l’écoute des citoyens et de les informer des listes des médecins de garde, ainsi que l’organisation des urgences et l’amélioration de l’accueil qui sera confié aux agents paramédicaux formés à cet effet.
    Le Dr Rabia a indiqué par ailleurs, qu’un cadre règlementaire régissant les horaires de visites au malade et les nombres de personnes autorisées à lui rendre visite, sera mis en place par le ministère.
    Sur un autre plan, le ministère insiste sur la nécessité du port de la tenue de travail et du respect des heures de travail.
    Selon le même responsable, des "instructions rigoureuses" sont adressées à la pharmacie centrale des hôpitaux et à l’institut Pasteur pour assurer la disponibilité des médicaments et des vaccins et de superviser leur distribution aux établissements sanitaires de proximité.
    La généralisation de la gestion informatisée des dossiers des patients figure parmi les mesures adoptées également par le ministère de la santé pour améliorer le service public ainsi que l’aménagement de l’environnement, l’hygiène des structures sanitaires et des cantines et l’organisation des espaces véhicules pour faciliter la circulation des voitures à l’intérieur et à l’extérieur des hôpitaux.
    Pour veiller à la mise en œuvre de cette stratégie, le ministère a chargé des inspecteurs d’effectuer des visites périodiques dans les différentes structures hospitalières du pays.

      La date/heure actuelle est Sam 10 Déc - 11:23