SAP & UGTA & SNAPAP & SYNDICAT LIBRES DES PARAMEDICAUX

SAP & UGTA & SNAPAP & SYNDICAT LIBRES DES PARAMEDICAUX


    Pour une charte de travail pour les services des urgences médico-chirurgicales

    Partagez

    habiba

    Nombre de messages : 335
    Age : 31
    Date d'inscription : 09/04/2011

    Pour une charte de travail pour les services des urgences médico-chirurgicales

    Message  habiba le Dim 29 Déc - 12:22




    ORAN - Les participants au séminaire national sur
    "les UMC et l’hygiène hospitalière", dont les travaux ont été clôturés
    samedi soir à Oran, ont appelé à la création d’une charte de travail pour
    les services des urgences médico-chirurgicales.

    Les recommandations ponctuant cette rencontre de deux jours,
    présidée par le ministre de la Santé, de la Population et de la
    Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, ont insisté sur la
    création d’une charte de travail pour ces services qui ont un
    caractère spécial comme étant le miroir du secteur de la santé et un
    anneau sensible de la chaîne hospitalière.

    Cette charte prévoit de déterminer les droits et devoirs des malades
    et des staffs médicaux pour améliorer le service public dans ces milieux
    qui enregistrent une tension plus que les autres services hospitaliers.

    Les recommandations ont également appelé à encadrer les visites
    des malades notamment au niveau des services des urgences,
    à mettre au point la question d’accompagnement des malades en
    vue de garantir des conditions opportuns au travail et éviter l’anarchie.

    Les participants ont recommandé aussi l’intensification de la formation,
    le recyclage continu des personnels activant aux services des urgences
    et la création de nouvelles fonctions pour développer la médecine dont
    celle de technicien de l’hygiène hospitalier.

    Ils ont aussi demandé la révision de la carte sanitaire en Algérie pour
    répondre aux exigences de la couverture sanitaire de chaque région
    selon les spécificités, la diversité démographique et géographique,
    en plus de réserver des services des urgences pour enfants à l’écart
    de ceux des adultes.

    Cette rencontre a vu la participation des directeurs de la santé et la
    population de toutes les wilayas du pays en plus des responsables
    d’établissements et de centres hospitaliers universitaires.

    Les débats ont porté sur la situation et l’avenir de la santé notamment
    les services hospitaliers, les perspectives de leur modernisation
    à travers des assises d’évaluation des travaux réalisés dernièrement et
    cinq ateliers abordant des axes liés à cette rencontre.
    impression
    L'actualité en images

    AITLBACHIR

    Nombre de messages : 596
    Date d'inscription : 20/02/2011

    MODERNISER?

    Message  AITLBACHIR le Lun 30 Déc - 0:09

    habiba a écrit:



    ORAN - Les participants au séminaire national sur
    "les UMC et l’hygiène hospitalière", dont les travaux ont été clôturés
    samedi soir à Oran, ont appelé à la création d’une charte de travail pour
    les services des urgences médico-chirurgicales.

    Les recommandations ponctuant cette rencontre de deux jours,
    présidée par le ministre de la Santé, de la Population et de la
    Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, ont insisté sur la
    création d’une charte de travail pour ces services qui ont un
    caractère spécial comme étant le miroir du secteur de la santé et un
    anneau sensible de la chaîne hospitalière.

    Cette charte prévoit de déterminer les droits et devoirs des malades
    et des staffs médicaux pour améliorer le service public dans ces milieux
    qui enregistrent une tension plus que les autres services hospitaliers.

    Les recommandations ont également appelé à encadrer les visites
    des malades notamment au niveau des services des urgences,
    à mettre au point la question d’accompagnement des malades en
    vue de garantir des conditions opportuns au travail et éviter l’anarchie.

    Les participants ont recommandé aussi l’intensification de la formation,
    le recyclage continu des personnels activant aux services des urgences
    et la création de nouvelles fonctions pour développer la médecine dont
    celle de technicien de l’hygiène hospitalier.

    Ils ont aussi demandé la révision de la carte sanitaire en Algérie pour
    répondre aux exigences de la couverture sanitaire de chaque région
    selon les spécificités, la diversité démographique et géographique,
    en plus de réserver des services des urgences pour enfants à l’écart
    de ceux des adultes.

    Cette rencontre a vu la participation des directeurs de la santé et la
    population de toutes les wilayas du pays en plus des responsables
    d’établissements et de centres hospitaliers universitaires.

    Les débats ont porté sur la situation et l’avenir de la santé notamment
    les services hospitaliers, les perspectives de leur modernisation
    à travers des assises d’évaluation des travaux réalisés dernièrement et
    cinq ateliers abordant des axes liés à cette rencontre.
    impression
    L'actualité en images
    CEST BON MAIS AVEC QUOI ET QUI?PERSONNELEMENT DANS TOUT L ALGERIE CE QUI EST ECRIS NOIR SUR BLANC A 80% EST UN PARADIS.MAIS SUR LE TERRAIN C ES 1000%DEFFERENT.POUR RATRAPER UN PEU PAS OU BIENDU 50/50PARAPPORT A NOS VOISINS DU MAGHREB.D ABORD IL FAUT EXCLURE L INJUSTICE QUI REGNE DANS NOTRE INSTITUTION,RADIER BIEN DIT RADIER 80% DES GESTIONNAIRES ACTUEL QUI NE SONT QUE DES GAMINS(ni foi ni lois)EXLURE LA NOTION DE GESTIONAIRE MILITANT DU FLN OU RND.DEPOLITISE LA GESTION DES HOPITAUX ET GESTIONAIRE DU POLITIQUE POLITICIENNE.(ceux qui veut faire de la politique n ont qu a se specialiser en science politique et partent ou creer des parti)NON AUX GESTIONNAIRE PERMANENT DANS DES EPH OU AUTRES(mauvais ou voyous ou incompetant ou corrumpus, °)toujour sont en poste.INCLURE DES ENQUETES IGF TOUTES LES FIN D ANNEES.ARRETER LES CONVENTIONS ET L AUTORISATION AU SPECIALISTE DU PUBLIQUE D EXERCER CHEZ LES PRIVEES.CESSEZ LES DOUTOURNEMENT ET TENTATIVE (de privatisme indirecte ou le patient payes ces actes et le detournement de ces patients)REVALORISER LA CORPORATION MEDICAL PARAMEDICAL TOUT AUTANT DE LES FRAPPES DINTERDICTION D EXERCICE DANS LES CLINIQUE OU CABINETS PRIVEE. POUR RELEVER LE NIVEAU CREATION D UN LIEU OU BIEN SALLES DE SUIVIE ET D ETUDES ET FORMATION CONTINUE POUR CE PERSONNEL D UNE MOYENNE DE DEUX 2 HEURES PAR JOUR REPARTIS EN GROUPE A LONGUEUR DE LEURS VIE PROFESSIONNELLE.EQUIPE DE MOYENS ULTRA TECHNEOLOGIQUE.L INFIRMIER DOIT APPRENDRE A LIRE ET PRATIQUE AU MOINS LA BASE D UNE ECHOGRAPHIE.REVENNONS A L ARGENT DES OEUVRES SOCIALES AU LIEU DE LES DISTRIBUES ENTRES AMIS ET HBIBTSI OU JE SAIS QUOI TOUT EN TRANSGRESSONS LES LOIS DE LA REPUBLIQUE MR LE MINISTRE DOIT CONNDANER CES ACTES CRIMINELS QUI FONT PARTIE DU CRIME ECONOMIE .DES ENQUETES ET EMPRISONNEMENT DOIVENT ETRE DE FAITE POUR CES GENS QUI PROFITE DE L INNOCENCES DES AUTRES TRAVAILLEURS CES BANDIS ET A LA SOLDE D UNE CORRUPTION BIEN DEGUISE AVEC L AVALE DE LEURS GESTIONNAIRES.(RENDRE A CESAR CE QUI APPARTIENT A CESAR)afin que toutes les mentalitees changent il faut changer de statutet demarche du ministere au gardien d une unite de soins.DOTEZ LES INSTITUTIONS DE SANTE D ELEMENT DE DROIT(avocat,car il yavait beaucoups qui refuse de travailler en liberal)ext......................................... bonne anneé a tout le monde.

      La date/heure actuelle est Sam 10 Déc - 11:28