SAP & UGTA & SNAPAP & SYNDICAT LIBRES DES PARAMEDICAUX

SAP & UGTA & SNAPAP & SYNDICAT LIBRES DES PARAMEDICAUX


    infirme ou infirmier

    Partagez

    lynx

    Nombre de messages : 3
    Date d'inscription : 01/04/2009

    infirme ou infirmier

    Message  lynx le Mer 1 Avr - 2:56

    Bien qu’il est nanti d’un arsenal juridico administratif très consisté ; agrémenté d’une considération otage d’une obsolète administration, ce souffre douleur d’une médiocre chape, acculé à broyer maladresse des uns et ingratitudes des autres. L’hégémonie atavique par asservissement moyenâgeux, a inhumé la dernière épave d’un brin de dignité. Ce n’est nullement pas l’idée d’un disjoncté ou le réquisitoire d’un cupide mal promu. La galère quotidienne dans l’exercice périlleux de la fonction, en atteste loyalement de la descente aux enfers qu’il endure .l’IDE (INFIRMIER DIPLOME D’ETAT) est invité par effraction, à se faufiler entre ruse et couardise ; pour meubler sa garde afin de s’échapper à l’outrecuidance des nababs et nabots sans scrupules, cette ambivalence à laisser en jachère la blouse blanche à tous les sarcasmes et ironies. Sur le récif de la déchéance, il se gargarise du maigre pécule qu’il reçoit en picorant sa carrière, obnubilé par l’ivresse du début ou sa sève est confisquée ; jusqu’à ce qu’il sombre dans la platitude banale du temps et de l’espace. A tel enseigne, que les conditions d’accès à la formation d’un IDE sont devenues très draconiennes et drastiques ; ce qui consolide la qualité de la formation par rapport à l’ancien produit, malgré qu’une autre approche plus académique, est assujettie aux progrès scientifiques mérite de voir le jour ; parallèlement à d’autres nations qui ont pris le dessus. Une incision dans le fond est salutaire à tous les égards (encadrement, institutions…). Le partenariat entre organisme employeur et institut de formation, doit transcender les clichés éculés, et tendre vers l’excellence par l’interférence de la spécialité .clairement on aspire à surpasser le générique rituel « soins généraux ». La fonction administrative greffée aux compétences techniques de l’IDE (INFIRMIER DIPLOME D’ETAT) synonyme d’un chauve souris ni oiseau ni rat. L’effort unijambiste, a réajusté sa coiffe sans accorder aucun intérêt au reste ; preuve en est que ce colmatage chavire dans son torrent bon et moins bon. Il est temps de chatouiller les esprits tétanisés par la déliquescence ambiante. La prolongation de la gabegie ,cerne l’activité professionnelle ou la négation n’a concéder qu’un isthme pour survivre obséquieusement, quoique le mérite scintille de mille et une lumière et la probité ; c’est l’arbre qui cache la foret .récompensée par voyeurisme des uns et hautaine désinvolte des autres .cette chasse programmée a réduit à néant toute manœuvre positive même au stade embryonnaire de la pensée ;phagocytée par un syndicalisme moribond. Résolument évacué vers la fonction de valet. la mainmise de la pollution administrative et l’opposition fratricide ; nous réservera en différé le vrai statut. Dans l’attente d’une locomotive téméraire et d’un itinéraire balisé ; la rédemption vécue s’apparente, tantôt en victuaille ou un instrument au service de la grande nébuleuse. N’a- t- on jamais vu une assemblée simplicité ; qui a réuni sous son chapiteau un parterre de paramédicaux, pour discuter tout simplement du sexe des anges. La misère humaine ne sera être traitée par un déchet humain. Le salut devra se profiler à l’horizon, même quitte à profaner les consciences et les esprits. On n’en a cure de ces contingents brouillant, vêtus en blouse blanche semblables au décor du FAR west, décor qui a bercé notre enfance, en outre réputé un simulacre de complémentarité subie, qui s’apparente sans observer les règles de bienveillance ; à un souffre douleur de tout un système (santé). Le statut de fusible, lui a été souhaité insidieusement comme un vœu inavouable l’ors de son cursus de formation .cette position d’écartelé d’un digne serviteur et d’un servile serveur. Bien que ; la connotation aux contours d’overdose ou de la nirvana ont écrabouille cette modeste contribution, mais c’est ainsi la réalité grisâtre ; dont ces reflets qui n’ont jamais percer les murs des structures ,et dans les meilleures des cas ; et considérer comme un leitmotiv d’adhésion syndical ou matière à joute électorale .nous n’avons pas besoin d’une civière de transporter nos soucis à bras le corps, nous assumons nos malheurs .l’urgence nous doit à panser nos divisions, et valider une admission des valeurs universelles, et d’observer un avenir radieux . Se révéler autonome c’est de clamper l’accoutumance, et de greffer au fin fond du vocable INFIRME les deux lettres IR afin de réhabiliter l’infirmier.. SALAH .GH .IDE CHU BATNA. Excusez ce peu fait dans son gribouillage.

    salim555

    Nombre de messages : 62
    Date d'inscription : 12/06/2010

    batna et ses miseres

    Message  salim555 le Mar 29 Juin - 6:01

    Bonjour,tout ce qui a ete dit par vous est un diagnostic precis calair et net de l'etat des IDE ou infirmiers diplomes d'etat,ces bos a tout faire dans nos hopitaux oh combien brillants ces derniers mois!Mais malheureusement les structures de sante renovees et brillantes ne peuvent accomplir ce que l'humain est appele a faire!A Batna ,au CHU,ou ilm'est arrive de 'aller chez un collegue,j'ai ete frustre par la situation dans laquelle se trouvent mes collegues !Des conditions de travail qui vous laissent penser que vous etes dans une prison au lieu d'un chu!Un CHU dites vous?!!!la ou on forme des medecins et specialistes,il y a un manque de personnel infirmier flagrant auquel les responsables n'attachent aucune importance au point de constater une fuite et des demissions massive du personnel suite aux surcharges de travail et l'absence de recrutement de nouveaux infirmiers pour remedier a ce manque!J'ai ete traumatise en voyant des infirmiers qui ne possedent meme pas de bureauni de lieu de changement de vetements(vestiaires)!!!et plus encore,ils ne possedent meme pas de chambre de garde(la nuit) c'est ce qui grave au moment ou tous les medecins meme internes disposent de tout!J'ai remarque un ras le bol general au niveau des services vu l'indiffernce des responsables vis a vis de tout ce qui fait les conditions du bon deroulement des taches!Or ce que vous verrez a batna,ce sont des infirmiers ages,fatigues,decus et blesses par le regard injuste des malades et leurs familles!aujourd'hui la societe a batna s'est faite une fausse image de l'infirmier;celui ci est represente dans la plus mauvcaise image par la societe et subit en meme temps les pressions et oblgations tant morales que professionnelle au point de le voir detester et renier le jour ou il a opte pour ce metier juge dans d'autres cieux a sa juste valeur mais meprise ici par la plupart d'entre nous!Dans d'autres villes d'algerie on a une image differentede ce qui a ete cite,un minimum existe pour soulager le moral mais la situation de l'IDE ne changera pas du jour au lendemain en creant un nouveau cursus tel que LMD !Car la situation de l'infirmier algerien a ete sali dans son image autrefois et cette image persiste meme si vous feriez preuve d'un niveau intelectuel et d'un professionalisme sans egal vous reterez et garderez la meme iconsideration quoique vous fassiez!!d'autres part les nouvelles promotions de medecins de bas niveau a batna ne facilitent pas les choses !ces complexes se prennent a tout infirmier qui montre un niveau de competence superieur au leur par son savoir faure et son experience,donc meme avec les gens de niveau superieur il n'y a aucune consideration!!en fin de compte ceux d'entre nous qui ont des enfants capables de reussir le BAC sont a pied d'oeuvre pour les voir faire tous les metiers du monde sauf INFIRMIER car ca nous donne la nausee par ce qu'on a subi .....///

    Mouh2010

    Nombre de messages : 1
    Date d'inscription : 05/07/2010

    Re: infirme ou infirmier

    Message  Mouh2010 le Lun 5 Juil - 4:36

    bon jour merci d votre situation.

    abandi

    Nombre de messages : 2
    Date d'inscription : 27/10/2010

    REPONSE A MOUH DE BATNA

    Message  abandi le Mer 27 Oct - 6:14

    VOUS ETES UN GENI BRAVO
    avatar
    kadkad

    Nombre de messages : 87
    Date d'inscription : 31/12/2009

    diagnostic & traitement

    Message  kadkad le Ven 29 Oct - 8:03

    bien que toutes les analyses bien faites d'une maniere tres artistique et litteraire frolant parfois la poesie, nous assistons aujourd'hui à une multitude de diagnostics qui se posent ça et là par des infirmiers qui pleurent leur sort et leur situation, qui ne fait pleurer, dailleurs, personne meme ceux là meme qui sont sensé etre des infirmiers.
    des diagnostics differents, comme la difference des points de vue de tout un chacun; de tout infirmier, nous assistons au viol collectif de cet infirmier, par toute la societe, d'en haut et d'en bas, sans que personne ne bouge le petit doigt, meme cet infirmier, par peur ou bien par cette formation qui fait de lui le stagiaire eternel, sinon par sadisme.
    mais... qui trouvera le bon traitement pour ce troupeau malade, telle est la question
    excuses

    Contenu sponsorisé

    Re: infirme ou infirmier

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 21 Oct - 15:04