SAP & UGTA & SNAPAP & SYNDICAT LIBRES DES PARAMEDICAUX

SAP & UGTA & SNAPAP & SYNDICAT LIBRES DES PARAMEDICAUX


    Béjaïa. Un directeur d’hôpital soupçonné de pousser les malades vers le privé

    Partagez

    safwane

    Nombre de messages : 174
    Date d'inscription : 18/03/2011

    Béjaïa. Un directeur d’hôpital soupçonné de pousser les malades vers le privé

    Message  safwane le Lun 24 Nov - 11:26

    Béjaïa. Un directeur d’hôpital soupçonné de pousser les malades vers le privé


    Actualité - le 24 novembre 2014 à 14 h 05 min - Massissilia Chafai.


    Installé depuis quatre mois, le scanner de l’hôpital d’Amizour, à Béjaïa, n’est toujours pas fonctionnel, apprend-on, ce lundi 24 décembre, auprès de source interne. « Le scanner est là. Il est installé et fonctionne très bien, mais personne n’est recrutée pour le faire marcher », explique la même source.

    Cette situation contraint les malades à se tourner vers le privé. « Le directeur de l’hôpital ne veut pas recruter de radiologue et pousse les malades à se tourner vers le privé », accuse notre interlocuteur. L’hôpital accueille de nombreuses personnes atteintes de cancer et qui ont besoin de faire des scanners.

    Ces personnes viennent de nombreuses communes de la wilaya de Béjaïa, parfois distantes de près de 100 kilomètres. « Beaucoup de malades n’ont pas les moyens. Les habitants font des quêtes afin de les aider à payer le scanner chez le privé alors que nous en avons un à l’hôpital », regrette-t-il. « C’est scandaleux », ajoute-t-il.

    « La mauvaise gestion » de l’hôpital et « le laisser aller » du responsable a été la cause du départ de plusieurs praticiens, selon notre source. « Nous voulons alerter les autorités pour que ce laissé aller cesse », conclut l’employé.

    Nos tentatives de joindre le directeur de l’hôpital sont restées vaines.

    selon TSA-ALGERIE Rédaction et publicité : contact@tsa-algerie.com

    Tel : 00 213 (0) 21 78 13 32

      La date/heure actuelle est Mer 7 Déc - 15:09