SAP & UGTA & SNAPAP & SYNDICAT LIBRES DES PARAMEDICAUX

SAP & UGTA & SNAPAP & SYNDICAT LIBRES DES PARAMEDICAUX


    appel aux paramédicaux

    Partagez

    berdoc

    Nombre de messages : 18
    Date d'inscription : 18/05/2009

    appel aux paramédicaux

    Message  berdoc le Ven 22 Jan - 14:26

    Salut chers camarades, le bureau national du SAP a appelé à une grève la semaine prochaine. Attention grève a ne pas suivre car cette dernière est faite pour les intérêts des membres du BN et non pas pour les intérêts des paramédicaux.
    le BN (SAP) a pris en en otages les paramédicaux pendant plusieurs années en leurs promettant un statut qui s'ont très mal négocié et avec le système LMD pour berner les paramédicaux. Mes chers camarades, ne croyez pas que le SAP (BN) travail pour votre intérêts au contraire il travaille pour les intérêts de leurs maitres qui les ont désigné a la tête du SAP depuis 2004 à ce jour.
    On doit conjuguer nos efforts pour défendre la corporation paramédicale, unissons nous en quittant le syndicat des beni wiwi et rejoignant le syndicat autonome l'UPM (union des paramédicaux sous l’égide du SNAPAP).
    On n’a pas le choix c'est notre seul alternative pour le moment.
    Chers camarades, pour s’eux qui sont encore aux SAP quittez le rapidement il est pire que l'UGTA. La preuve que le BN a sacrifier tous les paramédicaux de la wilaya de Béjaia contre un de leurs membre charger les wilayas du centre.
    vive les paramédicaux libres, vive l'activité syndicale libre et vive l'Algérie.

    Enrichissez ce forum, c’est un espace de liberté pour vous les paramédicaux algériens.

    khi

    Nombre de messages : 57
    Age : 54
    Date d'inscription : 16/12/2009

    Pas de souci

    Message  khi le Sam 23 Jan - 9:58

    Ne t'inquiête pas mon frère, , la grêve ne sera pas suivi cette fois çi ,les para ont trés bien compris que les membres composant illégalement ce syndicat sont des menteurs, des médiocres et des parahommes...Est ce que réelement tu pense que ghachi , khodja et pire encore mustapha cherif sont capable d'apporter un demi point (1/2 revendication) pour la corporation , pour ceux qui vont suivre cet appel a la grêve ( l'âne frotte l'âne, comme il l'a si bien dit notre ami BRABRA de blida),c'est un syndicat DJIFA ....un grand bonjour et des salutaions aux HOMMES-PARA de bejaia,en particulier NADIR TOUATI .le fermly

    Bendjil

    Nombre de messages : 79
    Date d'inscription : 22/11/2009

    notre situation vis a vis du statut particul

    Message  Bendjil le Mer 17 Fév - 6:25

    salut tt le monde j'aimerai avoir une idée sur soit disant statut de l'esclave infirmier qui ne connai et ne connaitra jamais ces droits .
    l'ingratitude démarre du médecin qu'il a compagne et l'assiste dans le sale boulot sur terre et se termine par le simple citoyen qui regarde l'infirmier comme un rien du tout .
    ce que je conseil au future infirmier de changé totalement leurs destiné en choisissant une autre formation pour qu'il soit considérer comme un etre qui tout les droit et mérite a plus.

    khi

    Nombre de messages : 57
    Age : 54
    Date d'inscription : 16/12/2009

    STATUT SUSPENS ????

    Message  khi le Mer 17 Fév - 9:11

    Salamoualikoum !!!
    Tu sais mon frère que depuis l'année 2006 , le prétendant syndicat des paramédicaux (S A P ) a utilisé la carte du statut comme cheval de bataille , juste pour couvrir leurs insuffisances et leurs médiocrité et donner un faux espoir aux PARA.
    Le travail a été réalisé unilatéralement par mr TOURI (CPMC CHU MUSTAPHA) ,qui a été nommé par ESSI GACHI comme président de la commission chargé de l'élaboration du statut ,.
    En effet mr TOURI a importer ( copier /coller) un statut CANADIEN ? imposant ainsi un système que personnellemnt je le vois incompatible, en l'occurence le système L M D ( licence,magester et doctorat),si au moins ils ont demandés l'avis des paramédicaux.
    J'ai eu la malchance de lire l'avant projet de ce staut , qui a focalisé beaucoup sur la formation???
    *infirmier soins :BAC +3=licence
    * infirmier spécialiste : Infirmier soins+2???=Magester
    * infirmier major :poste superieur ???Bac + ??? confused confused confused
    D'aprés mr TOURI et a travers lui SI ELGHACHI les FERAMLAS vont devenir tous des DOCTEURS???
    Pour l'application de ce fameux statut et d'aprés ces PARAHOMMES : Il a suffit d'une grève??? de 2 jours pour que le ministre les reçois et accepte ??? quoi???tout???............QUEL MIRACLE ??

    SALUTATIONS : Le fermli
    avatar
    BRA_BA
    Admin

    Nombre de messages : 107
    Age : 57
    Date d'inscription : 27/10/2008

    cette grève n'est pas la votre

    Message  BRA_BA le Mer 17 Fév - 14:49

    salut à tous

    Mes chers collègues paramédicaux, ne suivons pas les grèves initiés par ce BN de faussaire,traitre, lèche cul de tutelle et tant de qualificatifs que je n'ose pas évoquer par respect à mes confrères.
    Vous savez tous, que ces minables bestioles utilisent nos voix pour leurs sale besogne,preuve en est, khodja moitie homme 1er vice président FLN APC baba hcène,Mustapha chérie (ou est l'argent du contribuable SAPM ????),et bien sure le petit chiot qui lèche les botte des directeurs centraux pour son intérêt personnel( Prochaine mandat à la tête du Syndicat algérien des para médiocres).
    La lutte que mène les Spécialistes et les généralistes date d'une année, alors qu'à l'époque notre syndicat rokhsse à trahit en se retirant de l'inter syndical sur ordre de la tutelle.
    En récompense une petite rencontre avec ammar too Ministre de la santé de l'époque,et depuis les paramédicaux s'accrochent à une paille de foin (système LMD,et la CAT 11,mon œil bientôt ils vous dirons (vous allez devenir para médecins) réveillez vous bon sens.
    Unissons nous pour les éjecter loin de nous ces bestioles sans scrupules,cette bande de vaut rien, ces minables dégénérés.

    Qu'il aurons le courage de nous affronter en assemblée générale,ou sur le forum nous les attendons mais sachez qu'ils ne pourrons jamais le faire ils sont lâches et minables.

    Bonne fin de soirée de tte façon pas de grève à Blida je vous assure venez voir.

    BRABA le SG de la wilaya de Blida.
    No What a Face What a Face What a Face

    Bendjil

    Nombre de messages : 79
    Date d'inscription : 22/11/2009

    révrence

    Message  Bendjil le Dim 21 Fév - 6:24

    salut les para med
    de ce plateau je tir mon chapeau au gars de l'éducation vous avez maintenu votre bras de fer et je souhaite que vous continuez .
    c'est comme ca qu'ont prend et non pas qu'ont donne nos droit ligitimes parce que les gars de la classe haute ils sont foute que nous puissons vivre avec dignité leurs seul souci et de ramasser tout les avantage et richesse pour vivre eux et leurs famlle comme des princes au dos de la ppulace c'est a dire nous imbicils et naifs et les gars au pouvoir ils nous chantent tjours la mm chanon depuis notre naissance le refrein vous le savait tous el ousraa thaouria et thaoura c'est vraiment vous etes des révolutionaire de vrais vous aurais pensai que sans cette populace vous n'aurais pas tenus 05 petit minute la haut dans les montagnes c'et cette population qui été a la ligne de mir devant l'ennemi et quand l'indépence été proclamer vous avez oublier de remercie cete population qui vous a nourri et protéger et vous avez diviser le peuple Algérien en catégorie (ingratitude)c'est pour cela que je demande a tout les travailleurs quelque soit leurs activité de prendre le flombeau des rvendications etréclamer ses droits ligitimes parce que cette mafia elle n'écoute qcelui qui a la matraque grosse et c'est le momentou jamais camarades

    Bendjil

    Nombre de messages : 79
    Date d'inscription : 22/11/2009

    NB statut infirmier en france

    Message  Bendjil le Dim 21 Fév - 6:51

    Réforme LMD : Roselyne Bachelot souhaite "conclure rapidement" les négociations sur le futur statut des infirmiers
    La ministre de la santé souhaite "conclure rapidement" les négociations sur le futur statut des infirmiers prévoyant leur passage en catégorie A, estimant que la dernière version du protocole proposé aux organisations syndicales "atteint son point d'équilibre", a-t-elle déclaré mardi en préambule à la dernière séance de discussions.

    La direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins (Dhos) et les organisations syndicales ont engagé des négociations statutaires destinées à revaloriser les grilles de catégorie B et surtout à intégrer les infirmiers dans une catégorie A rénovée de la fonction publique hospitalière, dans le cadre de la réforme du dispositif licence-master-doctorat (LMD).

    Roselyne Bachelot, qui a ouvert la dernière séance de négociations par un discours dont APM a eu copie, a évoqué un certain nombre d'évolutions par rapport au texte de décembre 2009 qui avait été rejeté par les organisations syndicales, notamment une avancée de la date d'entrée dans la réforme.

    Toutefois, elle n'est pas revenue sur le problème du départ à la retraite à 60 ans (et non plus 55 ans) pour les infirmiers faisant le choix d'entrer dans la catégorie A, qui avait suscité la colère des syndicats et leur départ de la table des négociations.

    Au titre des avancées, la ministre de la santé a évoqué un reclassement en catégorie A des infirmiers "en janvier 2011" et des autres paramédicaux concernés par la réforme "à partir de septembre 2011", alors que la version du protocole de décembre 2009 évoquait respectivement les mois d'octobre et décembre 2011.

    "Le calendrier initial démarrait en 2012 : il a été avancé à votre demande", a indiqué la ministre en s'adressant au syndicat.

    Après une première augmentation des grilles salariales en 2013, les infirmiers bénéficieront d'un nouveau glissement en 2015 et non plus en 2016 comme prévu précédemment, peux-t-on lire dans le discours.

    A l'issue de la réforme, "les infirmières en milieu de carrière bénéficieront d'une rémunération totale annuelle majorée de 2.000 euros nets en moyenne", a précisé Roselyne Bachelot.

    Au total, la revalorisation proposée "est de 82 points bruts d'indice pour les infirmiers en fin de carrière", a ajouté la ministre, soulignant qu'il s'agissait d'un "effort considérable de la nation" et que les personnels qui opteraient pour la catégorie A "verr[aie]nt leurs rémunérations mais aussi leurs retraites revalorisées de façon très importante".

    La ministre a souhaité qu'un volet soit consacré, dans le protocole, à "l'amélioration des conditions de travail" et un autre à "la seconde partie de carrière" des infirmiers, qui se traduirait par la mise en place d'un groupe de travail autour de ces thématiques.

    Sur les questions de santé et de sécurité au travail, elle a souhaité que l'ensemble des organisations syndicales se réunissent en groupe de travail pour "approfondir le protocole interfonction publique" que celles-ci "ont signé avec le ministre du budget et des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l'Etat".

    Au total, 15 professions paramédicales verront leur formation "ré-ingéniée" et ont vocation à entrer dans le dispositif LMD, a précisé la ministre.

    Avec cette réforme, la ministre de la santé espère développer la recherche infirmière et susciter des vocations de chercheurs paramédicaux, à travers le doctorat.

    "Mes services travaillent à des solutions permettant de faciliter l'accès aux écoles doctorales existantes", a déclaré Roselyne Bachelot.

    Concernant les cadres, leur intégration au LMD et leur "réingénierie" sera étudiée en 2010.

    "Ce protocole est un début de réponse au rapport de Chantal de Singly [sur les cadres hospitaliers remis en septembre 2009, ndlr] mais nous n'allons pas nous arrêter là", a déclaré Roselyne Bachelot, estimant qu'un grand chantier "sera[it] renforcé tout au long de l'année 2010".

    A la demande des syndicats, "un grade spécifique a été créé pour les cadres et l'indice sommital du grade de cadre supérieur a été sensiblement augmenté", a indiqué la ministre.

    "Si l'année 2009 a bien été celle des infirmiers, l'année 2010 sera celle des paramédicaux", a-t-elle ajouté.

    Elle a rappelé que les paramédicaux qui ne souhaiteraient pas entrer en catégorie A pourraient garder leur statut actuel en catégorie B et seraient néanmoins revalorisés fin 2011 "avec tous les personnels de catégorie B de la fonction publique hospitalière".

    Un nouveau protocole définitif devait être proposé aux syndicats au cours de la rencontre, sur lequel ils devront se prononcer dans les prochains jours.

    La réforme prévoit que les étudiants entrés en formation en 2009 verront leur diplôme reconnu au niveau de la licence, ce qui entraînera pour eux leur intégration dans la catégorie A rénovée de la fonction publique hospitalière à leur sortie d'école en 2012, rappelle-t-on.

    Les infirmiers qui exercent déjà auront le choix, à partir de 2011, soit de rester en catégorie B (mais dans un nouvel espace statutaire), avec leur maintien en catégorie active en raison de la pénibilité de leur travail qui leur permet de partir en retraite à 55 ans, soit d'accéder au nouveau corps de catégorie A, mais avec un classement en catégorie sédentaire qui leur fait obligation de travailler jusqu'à 60 ans.

    Le refus du gouvernement de maintenir la possibilité d'un départ à 55 ans pour les infirmiers qui seront dans la catégorie A a été unanimement contesté par la CGT, la CFDT, FO, SUD, l'Unsa, la CFTC et la CFE-CGC.





    Paris, 6 janvier 2010 (APM)

    Bendjil

    Nombre de messages : 79
    Date d'inscription : 22/11/2009

    suite deNB

    Message  Bendjil le Dim 21 Fév - 7:15

    Le système LMD
    Comme de nombreux autres pays européens, la France a signé les accords de Bologne du 19 Juin 1999 (accords définitifs d'avril 2002) qui prévoit que toutes les formations universitaires doivent intégrer le système universitaire Licence Master Doctorat (L.M.D), faute de quoi des pénalités devront être versées pour non respect de ces accords. Ceci concerne les formations aux professions médicales et certaines formations paramédicales (comme par exemple les orthophonistes). En revanche, la formation infirmière n'est pas soumise à l'obligation de ces accords.

    « Dans ce contexte, la volonté politique française s'est clairement affirmée en faveur d'une universitarisation de ces formations » *. Depuis deux ans, les professionnels de santé, quelle que soient leur filière d'origine et leur secteur d'exercice, ont réfléchi sur une reforme dans leur corps professionnel. Des groupes de travail se sont constitués pour être des forces de propositions dans la future réforme des études en santé.

    Ainsi le CEFIEC (Comité d'Entente des Formations Infirmières et Cadres) a adressé au ministère courant mars 2006, une maquette présentant un dispositif de formation dans une vision globale des professions de santé non médicales. Cette maquette est le fruit d'un travail interassocatif représentatif des formations infirmières, cadres et spécialisées.

    Les principes retenus :

    Un dispositif de formation unique et double diplômant, articulant un parcours universitaire (discipline relevant du domaine de la santé) avec une trajectoire professionnelle (filière en soins infirmiers). Ainsi les futurs diplômés obtiendraient à la fois le Diplôme d'Etat d'Infirmières et un Diplôme Universitaire (Licence en science de la santé) permettant ainsi la reconnaissance du Diplôme d'Etat d'infirmière à BAC + 3.
    Un diplôme reconnu dans toute l'Europe
    Une possibilité d'obtenir des équivalences pour une « réorientation » professionnelle et personnelle si besoin vers d'autres filières avec possibilité de passerelles avec d'autres filières de santé. Par exemple, un infirmier voulant faire Kiné, serait dispensé d'une partie de la formation déjà acquis. Certains cours pourraient être faits en commun avec les autres professionnels de la santé.
    La possibilité d'évoluer soit vers le management, des « pratiques avancées », ou la recherche, la formation...
    Une formation individualisée et diversifiée centrée sur le développement de compétences spécifiques au cour de métier et de compétences partagées entre plusieurs corps professionnelles nécessitant une approche « pluri professionnelle » et « interdisciplinaire».
    Le système LMD s'organise en unité d'enseignement (UE) par semestre. Ces UE comptabilisées en European Credits Transfer System (ECTS) comprennent Cours Magistraux, Travaux Dirigés, Travaux Pratiques, temps de documentation, de recherche et de travail personnel ou un temps de stage. Chaque unité d'enseignement se voit attribuer un nombre de crédits en fonction de son importance dans la formation, de la charge de travail qu'il occasionnera à l'étudiant et des modalités particulières d'évaluation traduites en autre en coefficient. Ces crédits de formation correspondent à des connaissances et à des expériences acquises (stage, formation, projets .) qui, en s'additionnant, valident un diplôme. Un semestre vaut 30 crédits ECTS, la licence en vaut 180.

    Dans le système LMD, les Instituts de Formation en Soins Infirmiers et les Instituts de Formation des Cadres de Santé ne seront pas rayés de la carte. Ils continueront à exister. Ils seront rattachés à une université. Par contre les enseignants devront s'adapter à ce nouveau système avec des exigences plus importantes qu'actuellement. Seront-ils toujours légitimes pour enseigner en IFSI dans le cadre du système LMD ? La question reste ouverte.

    Le rapport THUILLEZ de la « commission sur l'intégration des professions médicales et pharmaceutiques au cursus LMD » remis en juillet 2006, préconise « une sensibilisation à la Recherche très précoce, dès la première année, grâce à une information ciblée, mais aussi grâce à la mise en place d'Unités d'Enseignement consacrées à la recherche» «. il a paru intéressant [également] de permettre à l'étudiant de suivre un parcours Recherche court, inspiré de l'exemple de l'Ecole de l'INSERM, de façon à permettre à davantage d'étudiants de s'orienter plus rapidement et définitivement vers la Recherche alors que par ailleurs cette initiative renforcerait l'implication des étudiants dans nos structures de Recherche institutionnelles et, en Recherche Clinique, au sein des Etablissements de Soins ». Ces préconisations mériteraient d'être reprises dans les formations infirmières. Elles auraient l'avantage d'introduire l'approche de la recherche expérimentale et donc très tôt un esprit scientifique qui manque aujourd'hui dans les formations professionnelles courtes. Elles permettraient également la poursuite d'études en master professionnel (spécialités et Pratiques avancées) voir en master recherche (doctorat).

    La date de la mise en application de cette importante réforme n'est pas encore connue.

    Le passage au système Licence-Master-Doctorat (LMD) représente donc une opportunité pour la formation infirmière qui pourrait être reconnue à un niveau bac+3 et accéder à de nouvelles passerelles avec les autres filières de formation en santé.

    Bendjil

    Nombre de messages : 79
    Date d'inscription : 22/11/2009

    Re: appel aux paramédicaux

    Message  Bendjil le Dim 21 Fév - 7:18

    par ces deux document je vous demande de bien lire et comprendre ou est l'intéret des paramédicaux et soyant trés vigilant merci

    aviation3

    Nombre de messages : 22
    Date d'inscription : 21/02/2010

    repodre pour mon collegue le fermli je crois que le bureau n du sap sont effectivement des voyou comme ce touati nadir qui peut s'accrifier toute la corporation des para medicaux por qui'il reste toujours secretaire general tout comme monsieur messaoudi

    Message  aviation3 le Lun 22 Fév - 7:11

    Le fermli a écrit:Ne t'inquiête pas mon frère, , la grêve ne sera pas suivi cette fois çi ,les para ont trés bien compris que les membres composant illégalement ce syndicat sont des menteurs, des médiocres et des parahommes...Est ce que réelement tu pense que ghachi , khodja et pire encore mustapha cherif sont capable d'apporter un demi point (1/2 revendication) pour la corporation , pour ceux qui vont suivre cet appel a la grêve ( l'âne frotte l'âne, comme il l'a si bien dit notre ami BRABRA de blida),c'est un syndicat DJIFA ....un grand bonjour et des salutaions aux HOMMES-PARA de bejaia,en particulier NADIR TOUATI .le fermly

    Bendjil

    Nombre de messages : 79
    Date d'inscription : 22/11/2009

    Re: appel aux paramédicaux

    Message  Bendjil le Mar 23 Fév - 6:11

    ce que je n'arrive pas a comprendre pourquoi notre statut n'a pas été publié jusqu'a maintenant et ont ignore comment il est tamakhada el jabalo fa walada faaren ellah yestour bon courage camarade

    berdoc

    Nombre de messages : 18
    Date d'inscription : 18/05/2009

    Attention mes amis ils sont entrain de salir les vrais syndicalistes

    Message  berdoc le Mar 23 Fév - 14:35

    Salamoualaikoum mes chers paramédicaux ;
    En lisant un commentaire de celui qui se faisait appeler « Bendjil » je me trouve dans l’obligation de lui répondre car en mettant deux antagonistes dans le même sac est injuste.
    Les membres du bureau national sont des voyous oui je dirais qu’ils sont pire, ils sont la négation du paramédical et à l’ opposé des intérêts de la corporation paramédicale.
    Je vous rappel que Messaoudi est un membre du BN du SAP et c’est lui qui a sacrifier les paramédicaux de Bejaia pour ses intérêts personnel avec la bénédiction et la complicité du BN et a leur tête Gachi , Monsieur Bendjil c’est monsieur Touati Nadir qui défend les paramédicaux de Bejaia mais pas le traitre méssaoudi .
    Je connais Mr Touati en travaillant avec lui pour défendre la corporation depuis plus de 11 ans et j’invite tous le monde a discuter avec lui pour mieux le connaitre, c’est un vrai syndicaliste qui a beaucoup donner a la corporation sans rien demandé .
    Monsieur Bendjil je vous connais pas et je ne sais pas si vous connaissait monsieur Touati mais moi je le connais très bien et en travail encore ensemble pour cette corporation mal aimé et trahie de tout bords, mais en même temps je ne connais pas celui qui se cache derrière ce pseudo.
    Attention mes amis ils sont entrain de salir les vrais syndicalistes.
    Je tiens a rassurait ceux qui on connu monsieur Touati Nadir qu’il est toujours le même a l’avant-garde de la lutte syndicale sincère et propre.
    Je vous demande de m’excuser si j’étais trop long mais sa ma fait très mal quant on a mis monsieur Touati le défenseur des paramédicaux et le charognard Messaoudi du BN dans le même sac.
    Vive le paramédical, vive le syndicalisme libre abas le bureau national du SAP.
    L’union fait la force , donc unissons nous .

    Contenu sponsorisé

    Re: appel aux paramédicaux

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 24 Nov - 11:18